jeudi 17 décembre 2015

Portrait d'une série policière culte : Columbo

Chères internautes, chers navigateurs du web,
 
De l'intérêt de sortir de mes sentiers battus...

Il est des sujets sur lesquels on se penche naturellement parce qu'on a des choses à dire à leur propos, parce qu'on y trouve matière à réflexion, à rumination ou à bavardage, parce qu'on s'y retrouve complètement, soit parce qu'on aura reçu l'éducation appropriée, l'enseignement pertinent et spécialisé qui facilite l'accès à ces questions, soit parce qu'on y est sensible presque intuitivement. Ce sont des sujets, thèmes, questions, problématiques qui nous parlent, qu'on évoque simplement, qu'on aime étudier et pour lesquels on fait montre aisément de créativité. 

Il en est d'autres qu'on appellera des "sujets de circonstance" vers lesquels on est poussé à l'occasion, de manière événementielle. Pour ceux-là, il faudra s'appliquer à, il faudra tenir ses nerfs, il faudra forcer leur résistance car, ces sujets ne se livrent pas immédiatement. Bien plus, il faudra travailler à lever le voile qui les rend mystérieux, à entailler l'écorce qui les rend inaccessibles ou encore, à creuser les couches qui les protègent de notre regard et qui les tiennent à distance de notre compréhension claire. 


Pour aller de l'étude de ces sujets connus, familiers, immédiats à ces sujets "inédits" - barbares et silencieux - il convient de se reposer sur une méthode. Au cours de mon Master 1 Lettres et Création littéraire contemporaine, j'ai été amenée à me "pencher naturellement sur certains sujets" et à partir à la conquête d'autres, poussée par "l'occasion". L'occasion ? Un séminaire, un atelier de pratique littéraire, un workshop... Aujourd'hui, je rends compte à travers un dossier personnel de l'étude que j'ai menée sur une série télévisée culte, Columbo.

La rédaction de ce dossier de recherche a été pour moi une expérience réellement enrichissante - hors de mes sentiers battus - car l'analyse m'a permis d'aller plus loin que mon simple intérêt de téléspectatrice pour la fiction policière en général. Je me suis  en effet rapprochée d'un matériau narratif d'apparence familière mais avec de nouveaux outils à expérimenter. Ce matériau culturel a été observé au regard d'une question qui traverse finalement tout mon travail de création artistique et littéraire, le rapport réel/ fiction/ réalisme/ réalité.


... Pour un travail de recherche sur une série télévisée culte...

Ce travail de recherche a été mené de mars à avril derniers, dans le cadre de  mon évaluation pour le séminaire Séries télévisées : Stratégies de narration sérielle, réflexivité et transmédialité, conduit par Claire Cornillon, professeure agrégée en Lettres Modernes et maître de conférences. Intitulé Columbo vs Columbo, de la fiction à la réalité et de la réalité à la fiction, mon dossier entend être une proposition d'analyse personnelle, commentée et contextualisée de cette série policière, c'est-à-dire dans une forme littéraire, créative ET scientifique.

Cette recherche se présente en effet comme une mise en pratique de ce séminaire qui m'a plongée pendant deux mois dans l'étude critique de séries télévisées sous la forme d'ateliers associant théorie (terminologie et courants de pensée) et étude collective d'extraits projetés. Chaque séance aura permis d'aborder et de comprendre différentes notions essentielles (venues du Cinéma ou de la Littérature et qui s'appliquent à la série) comme la métafiction, l'hypertextualité, la matrice*, la temporalité*, le réalisme*... au travers d'exemples pris dans la production télévisuelle des années 2000.


J'ai choisi de poser mon regard curieux sur la série Columbo malgré le fait - et le risque - qu'elle puisse paraître datée, rétro, voire dépassée ou hors propos, à l'heure de créations actuelles telles que True Detective, Braquo, Person of interest... et par rapport à l'objet de référence de notre séminaire. Les raisons de mon choix pour cette série canonique* créée entre 1968 et 1972 aux États-Unis seront explicitées dans l'introduction de mon dossier.

Mon étude qui se limite à cette série - sans écarter les évolutions du Genre - en montrera tant les composantes que les mécanismes et les particularités. Pour ce faire, j'ai pris appui et sur mes nouveaux outils d'analyse et sur ma connaissance et mon intérêt premiers pour cette fiction sérielle particulière dans le paysage des séries policières.
 
Ce dossier de recherche est présenté à la lecture dans sa version première : il s'agit ici de publier un point de vue singulier sur une série sur laquelle d'autres études ont déjà été publiées. Celle que je propose ne les a pas choisies comme référence ou soutien. J'ai plutôt eu recours à la lecture d'ouvrages sur la Série, la Fiction policière et aux points/ questions mis en lumière au cours de mon séminaire. 


... Entre l'amateurisme éclairé, la volonté d'expertise et l'exercice littéraire créatif.

En dehors de la contrainte de l'exercice obligatoire visant à montrer ma capacité ou plutôt, l'étendue de ma compréhension des enjeux soulevés par la série télévisée (narrativité, intertextualité, réflexivité par exemple) et sa production (audience, produits dérivés, longévité... ), quels étaient mes objectifs, ma quête, mes désirs non formulés ?

L'intention de cette recherche s'est précisée au cours de la préparation et la rédaction de ce dossier ; elle est de nature composite :

-Mener une analyse et des recherches cadrées par un enseignement universitaire ;
-Participer à ma manière à la réflexion collective initiée par d'autres sur cette série ;
-Acquérir des connaissances (esthétique, méthodologie) dans un domaine culturel spécialisé ;
- Enfin, paradoxalement, prendre de la distance et de l'assurance vis-à-vis de mon séminaire pour livrer une étude - autonome - littéraire à visée journalistique.


Ce dossier est constitué de six chapitres. Ils traitent successivement de l'identité de la série Columbo, du personnage du lieutenant de Police, de la personnalité des criminels, des lieux, de la temporalité, pour revenir sur la question du rapport fiction/ réalité/ réalisme/ réel qui a servi de fil conducteur à mon étude. Celle-ci écrite dans une langue qui se veut pédagogue associe dans ce but, rappels historiques, analyse, éclairages ponctuels, terminologie spécifique, impressions personnelles et références.

Et c'est avec l'envie sous-jacente de travailler sur le Portrait que j'ai conduit ce travail d'étude. Une question du portrait qui se manifeste ici, et de manière générale dans la Série, sur différents niveaux : portrait d'une série (culte), portrait  - archétypal ou mythique ? - d'un lieutenant de police, multiples visages du Crime... 


https://www.catupload.com/download/5fb97bd38d05e7a66236ee633d86305a.html  

"... Parmi toutes les séries diffusées et rediffusées sur les chaînes de télévision qui existent, j'ai une attirance particulière pour la série policière. Je m'attache la plupart du temps à la personnalité de l'enquêteur(trice) et à la nature des intrigues qui mettent en scène une diversité de personnages et de scénarii de crimes." Pour lire la suite, cliquer sur l'image ci-dessus. 


Bonne lecture.

p.s. : les photogrammes utilisés dans cet article se retrouvent présentées et commentées dans mon dossier Columbo vs Columbo, de la fiction à la réalité et de la réalité à la fiction.

p.s. 2 : les termes accompagnés d'une * sont explicités dans le corps du dossier ou dans le glossaire. Les termes soulignés sont aussi à découvrir dans les lectures proposées par ma bibliographie.

p.s. : 3 : remarques, commentaires, échanges divers, variés ET sérieux sont les bienvenus. N'hésitez pas, écrivez-moi.

© ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie pour votre visite. A bientôt !