lundi 16 mars 2015

La petite radio

Jeune provençale au milieu des lavandes.
© Editions S.E. J.T. Nice

" Il y avait juste avant le supermarché Inno - enseigne jaune et noir - une petite boutique de jouets. Une seule porte d'entrée bleu ciel et une vitrine alléchante encadrée de bleu ciel aussi. Nous étions entrés à l'intérieur par hasard. Nous devions bientôt rentrer chez nous et prendre le métro à la station Montparnasse.

C'était pour retarder le moment. Retenir le moment.

"Je me rappelle qu'il y régnait ce désordre particulier aux boutiques de jouets. Pas de place pour un espace vide. Partout poupées, boîtes de jeu, livres animés, pochettes surprise, puzzles, déguisements, serrés les uns contre les autres dans un carnaval quasi immobile d'étoffes colorées, d'éclats brillants de plastiques et de papiers cadeaux, de scintillements de fausses étoiles et de véritables paillettes. Dans un coin spécial, un empilement de marques versées dans les loisirs et les joies de l'Enfance comme de petites enseignes criardes sur la devanture de magasins en modèle réduit à une boîte de 40 cm x 40 cm. Pari terrible de laisser à chaque jouet sa place nécessaire, une chance pour chacun d'être trouvé par quelqu'un, dans un grand soulagement : Ah, enfin, c'est CA que je cherchais ! Comme j'ai de la chance, il en reste un, il va adorer... Vous l'avez trouvé, c'est pas une blague, vous êtes FORMIDABLE... Je reviendrai! Qui tenait cette petite caverne en plein Paris ? Je ne m'en rappelle pas. 

Une poignée robuste et orange. Un boîtier carré à la surface lisse d'un côté, gravée de l'autre, de couleur crème. Un gros bouton orange qu'il faut remonter pour entendre la musique et voir les images. Une mélodie toute simple, répétitive. A peine quelques notes. Des images dans un petit écran. Les images ? Des scènes naïves qui défilent sur un fond de ciel bleuté : un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie, un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie, un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie...

J'emporte avec moi une radio jouet. Elle est si légère dans sa boîte !

Des heures, des jours, une année, deux peut-être, à remonter le bouton orange, à écouter jouer inlassablement la même petite mélodie simple. A peine quelques notes qui accompagnent un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie, un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie, un cheval souriant crinière au vent, des enfants souriants qui courent, une fleur souriante dans une verte prairie...

Cette radio jouet, je ne l'ai plus. Elle s'est perdue. 

Où te caches-tu petite radio de mon enfance ?...  " 

© ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie pour votre visite. A bientôt !