vendredi 27 mars 2015

Affections maternelles

Il y a des gens que l'on croise dans sa vie et qui vous marquent ou vous inspirent durablement.

 © ema dée 

Tamy, Tulla et Terry rouspétaient quand ils la voyaient les attendre derrière la grille de l'école, ils criaient quand elle leur demandait de bien se tenir dans la rue et d'arrêter de faire les petits singes comme ça, ils vociféraient quand elle leur ordonnait de manger correctement leur goûter sans gaspiller, ils tapaient du pied quand elle surveillait leur devoir. Pas moyen de négocier, d'avoir du rabe ou d'être oubliés car c'était la pire. La nounou était de cette sorte de femmes qui n'existe que pour le bien-être des autres, dotée d'un énorme coeur de boeuf, de bras larges et grands ouverts, d'une patience indéfectible, d'un sens du devoir très élevé, autoritaire mais juste et méchante juste ce qu'il faut.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie pour votre visite. À bientôt !