dimanche 5 février 2012

Créer sa vie

Nous faisons tous des expériences pour lesquelles nous n’avons pas été préparés, mal ou pas assez informés. Ce sont des expériences qui laissent des traces. Parce qu’elles nous  changent, nous obligent à ouvrir les yeux, dévoilant nos forces mais exposant nos faiblesses et notre capacité ou incapacité à nous adapter. La plupart du temps,  on en sort affaiblis et, paradoxalement, les sens plus en éveil, le regard plus dur, le cœur plus sec et l’esprit plus… critique, moins naïf ou enclin à croire le premier venu. De ces tonnes d’expériences qu’on aimerait ne pas avoir à traverser.  Car on voudrait tout savoir à l' avance, tout réussir sans se tromper, être déjà sages sans avoir à supporter le poids des années.  On voudrait que ceux qu’on admire le plus détiennent les réponses à toutes nos interrogations, car le temps, émoussant nos désirs même les plus chers, nous effraie.  Enfin, on voudrait être certains d’être sur la bonne route, d’accomplir son destin avant de pousser la porte et sortir de la maison.

Parlant de sa création, Picasso disait  " Je ne cherche pas, je trouve."

La création. Elle est, quelle que soit sa nature, une activité récréative pour les uns, équilibrante voire salvatrice pour tant d’autres. La création artistique pour sa part est une vocation qui le devient par la force du travail, la pugnacité de la conviction, la résistance personnelle ou la chance des rencontres. Elle se nourrit d’expériences qui comme des Matriochkas, s’emboîtent les unes dans les autres. Elle se nourrit aussi d’amour et de haine, de colères et d’autosatisfactions, de solitude. Et c’est au cœur, quand elle touche le plus profond de soi, ce qu’on ne peut négocier ni marchander, ce qu’on ne peut nier ni déguiser, qu’on trouve le chemin. Mais quand atteint-on ce cœur ? Avec son premier contrat d’édition, sa première dédicace, sa première expo dans une galerie prestigieuse, sa photo en couverture d’un magazine spécialisé très en vue ?... Comment s’évalue la réussite personnelle ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Les victoires rétives  nous arrivent déguisées,  et comme les chemins qui y mènent semblent des plus tortueux, mystérieux ou bizarres, déstabilisants, décevants ou complexes !
 
© ema dée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie pour votre visite. A bientôt !